Well Played 03

En avril j’ai acheté Persona 3 FES, un jeu Playstation 2, en dématérialisé sur le store US de la Playstation 3. Pour la première fois depuis plus de dix ans j’ai passé plus de 50 heures sur le même jeu. Je dois vous en parler, du coup.

Persona 3 est de ces jeux dont on entend parler régulièrement, sans jamais y avoir joué, sans même savoir de quoi il retourne. C’est en tout cas l’image que j’en avais, d’une curiosité japonaise indispensable mais pas ultra populaire pour autant. Tout juste savais-je qu’il s’agissait qu’un RPG très long. Le temps libre aidant, j’ai lu quelques nouveaux articles à son sujet, étonné qu’on en parle encore une demi-douzaine d’années après sa sortie. Quand j’ai vu que cela se déroulait dans un univers contemporain, j’ai décidé de sauter le pas. Un de mes plus grands plaisir étant les histoires fantastiques se passant chez nous, de nos jours, éloigné de tout monde parallèle. Remember le meilleur jeu de la Nintendo DS : The World Ends With You.

Dans Persona 3, vous êtes “main character”, un jeune garcon (ou fille sur PSP) orphelin, intégrant un dortoir dans une nouvelle ville. Sauf que vous êtes spécial, capables de rester éveillé pendant la Dark Hour entre minuit et une heure du matin, où des monstres attaquent ceux qui y restent piégés. A l’aide de vos petits camarades dotés du même pouvoir vous allez pouvoir casser du monstre en invoquant des Persona (en se tirant une balle imaginaire dans le crâne, joie et élégance). Pendant la journée il faudra vivre un quotidien de lycéen, aller en cours, potasser pour les examens, joindre un club sportif ou artistique, passer du bon temps avec ses amis. Et ce chaque jour, pendant toute une année.

Car un des premiers trucs qui rend fou dans Persona 3, c’est la répétition. Chaque jour DOIT être joué, et impossible de sauter l’école. Tout juste peut-on décider de ne pas bosser sa vie sociale ou ne pas aller visiter la Dark Hour. Mais les amis du jour gonflent la force de vos personas, et il convient d’aller s’entrainer le plus possible la nuit pour affronter les boss qui apparaissent à chaque pleine lune. Le tout étant structuré autour d’un système d’arcanes élémentaires (qui fonctionnent à la manière d’un pierre/feuille/ciseaux), avec des centaines de personas à débloquer, des amis secrets à trouver et des missions optionnelles à accomplir. Quoi qu’on fasse, il est impossible de tout explorer en une seule session, le jeu ne vous en laisse pas le temps.

Sinon, la direction artistique est fabuleuse, tout comme les portraits des personnages, qui respirent ce design japonais classieux et, pour une fois, pas racoleur. Le doublage anglais est à la hauteur de l’écriture et je me suis surpris à trouver plusieurs personnages attachants, et à presque verser une larme à certains moments clefs. Il faut dire que les cinématiques d’animation tradi, même si très petit budgets, participent à cette ambiance de classe généralisée. Point bonus pour la bande son jazzy, que j’écoute depuis pour oublier que j’ai fini le jeu.

Pourtant, au bout de 30 heures j’en pouvais plus. Je matraquais X pour passer les cours (et du coup je me plantais aux exams, COMME DANS LA VRAIE VIE), je priais pour avancer le plus vite possible, je devenais fou quand un instant death abusif me renvoyait au menu.
Alors qu’à 50 je faisais moins le malin. Quoi, c’est déjà fini ? Mais. Pourquoi. Comment. Arrêtez enfin, j’ai pas encore pécho celle que je voulais, j’ai pas encore tous les personas, je… je…

A la fin du jeu, je suis resté interdit, plus que satisfait par la dernière séquence, toute en douceur et frissons dans le dos. Je ne voulais pas faire le chapitre bonus de la réédition FES, pour rester sur cette très bonne fin originale. Putain de bon jeu, à côté duquel j’étais passé par ignorance pendant des années. Honte et bonheur mêlés. J’ai éteint la console, en me demandant. Et maintenant quoi ?

MAINTENANT JE VAIS TRAVAILLER POUR ME PAYER UNE PLAYSTATION VITA POUR ACHETER LE REMAKE ENRICHI DE PERSONA 4 EN OCTOBRE.

Tout simplement.

5 réflexions au sujet de « Well Played 03 »

  1. Depuis le temps que je dois faire la version PSP de Persona 3… je crois que je vais ressortir ma PSP Go dès demain! Je ne sais pas si j’aurais ton courage (50h de jeu…) par contre.

    Je suis totalement d’accord pour The World Ends With You sur NDS, quelle pure tuerie ce jeu, dans tous les domaines ou presque. Et dire que j’avais enchainé ensuite Crisis Core: Final Fantasy VII sur PSP… le meilleur combo action-aventure de ma vie! Si tu ne l’as pas fait, il vaut presqu’autant le détour que le FFVII original.

  2. Je cherche désespérément à combler le vide laisser dans mon petit coeur par The Witcher 1&2, mais n’ai malheureusement pas de console sony à disposition. Encore que c’est pas franchement le même style du tout, il n’est donc pas dit que j’accroche à persona. Si jamais t’as pas fait les jeux de CDProjekt, je recommande chaudement. Ça faisait longtemps que j’avais pas autant été « triste » d’avoir fini un jeu.

  3. Excellent ce billet.
    Tu verras, Persona 4, c’est encore meilleur. Surtout que tu peux contrôler toute ton équipe pendant les combats.

  4. Quel excellent jeu, et des heures passées à fusionner mes personas.
    À le première fois j’avais tellement peu été m’entraîner que du coup arrivé un certain soir de pleine Lune j’étais bloqué, obligé de recommencer le jeu.

    J’ai d’ailleurs refait le 3 il y a quelques mois sur PSP, ça perd un peu de son charme les déplacements type point&click.

    Le 4 est une réelle pépite, bien que très/trop proche du 3. Je le vois plus comme un 3.5.
    J’attends également le 4 sur la Vita pour le refaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s