Favorite

Parce que Koh-Lanta tarde à revenir à l’antenne cette année, je regarde la vingt-cinquième saison du Survivor US. Enfin, je regardais. Vu que lors du troisième épisode ma candidate préférée, la plus choupignonne, s’est faite dégager sans autre forme de procès. Du coup, mon intention de regarder le reste de la saison vient de chuter comme pas possible.

Car, et c’est odieusement superficiel, mais j’ai besoin de filles qui me font frétiller dans certain type de programmes ou séries TV.

Par exemple je ne supporte pas Gossip Girl. J’ai essayé, mais j’ai envie de baffer tout le monde. Et après trois ou quatre épisodes j’ai fini par réaliser le problème : aucune des actrices ne faisait battre mon petit cœur. Dans un soap pour ado, j’ai besoin de ça, j’ai besoin de m’accrocher sentimentalement à au moins une des filles, qu’elle devienne ma préférée secrète. D’un certain côté, ça me ramène à mes années collèges, quand j’avais jamais eu de copine, que je boulottais Dawson et The OC à la recherche d’une chérie de petit écran. Maintenant ça se traduit par des favorites dans les reality shows qui conditionnent mon investissement dans le programme. Ou dans les séries, j’ai par exemple supporté Secret Circle l’année dernière à cause des frimousses des actrices. J’ai si honte, et pourtant.

Quand une pote me hurle dessus parce que je refuse de me remettre à Grey’s Anatomy, je n’ose pas lui avouer que c’est parce qu’aucune des actrices ne me rend dingue. Dans le même temps, j’encourage à aller voir Ruby Sparks au cinéma, puisque l’actrice Zoe Kazan est un rayon de soleil de malade, que j’aurais pu la regarder faire la pitre et sourire dans une saga en six films. A ce stade de la note, j’espère que y’a en a un ou deux derrière leur écran qui se disent « ah ah ah c’est trop vrai putain » (si vous me l’avouez c’est encore mieux). Je ne veux juste pas me sentir seul là-dessus, ça me fait un peu peur. J’ai besoin de me sentir normal. Même si, dans le pire des cas, je pense aux groupies de Pattinson qui se sont infligées Cosmopolis par amour. Techniquement, elles ne valent pas mieux que moi.

Heureusement qu’il y a deux semaines, lorsque mon meilleur ami m’a passé un coup de fil au milieu de la nuit pour debriefer le pilote de la série Revolution, tout ce qu’il avait retenu était « putain je suis amoureux de l’héroïne !». Je n’étais pas hyper d’accord mais nous nous sommes compris, sur le fond.

On n’y peut rien. C’est comme ça.

21 réflexions au sujet de « Favorite »

  1. Je… oui…je..JE L’AVOUE!

    C’est pas pour rien que « certaines » personnes (pas moi hein….du tout) vont voir les films avec Emma Stone et Jessica Biel. Ou n’importe quel film de danse d’ailleurs.

    Et sinon même pas Chyler Leigh pour Grey’s Anatomy?

    • Je confesse que Emma Stone, voilà quoi !
      Mais bon, l’avantage c’est qu’elle a fait des films plutôt cools, donc ça va.

      Ah, et j’ai regardé gossip girl (pendant presque 2saisons) oui j’ai honte… mais blake lively et leighton meister y’avait un truc je sais pas

      D’ailleurs, faut pas se voiler la face (comme diam’s huhuhu) on peut commencer a regarder une série parce qu’il y a effectivement une demoiselle qui tape dans l’œil, mais c’est très dur de continuer si y’a pas un minimum de qualité et dd travail derrière.

      Tout ça pour expliquer que depuis mardi, je suis content parce que « the guild » a recommencé (et voir Felicia Day faire/dire des conneries ça n’a pas de prix)

  2. Je comprends tellement. Je crois que j’ai été amoureuse d’un personnage masculin de chaque série que j’ai suivie, genre in my whole life.
    Et j’ai besoin de torses musclés boueux ou de petits booties musclés quand je regarde koh-lanta.

  3. Je fais un peu pareil, oui. Sans la fille de Ted je pense que je n’aurai jamais suivi tout Nikita. Par contre je suis en parfait désaccord sur Gossip Girl et The secret circle. J’ai essayé cette dernière pour une pote, et impossible de continuer plus loin. Il y a aussi 90210 que seule Jessica Stroup peut justifier :o)

    Et dans Révolution, l’actrice est jolie mais son personnage bien niais (comme tous les autres hors Giancarlo Esposito en fait), mais peut-être que… En attendant elle fait bien son travail, à savoir faire la cruche jolie avec des cheveux tout bien shampouinés malgré des jours passés sur les routes.

  4. « ah ah ah c’est trop vrai putain! »
    House j’aime bien, mais c’est Cameron le problème. J’ai monstrueusement envie de la baffer. donc je m’accrochais à House, Chase et ensuite 13 (olivia wilde a volé mon coeur).

  5. Alors moi j’ai fait un peu plus fort: j’ai commencé à regarder Doctor Who parce que j’ai flashé irréparablement sur Arthur « Rory Williams » Darvill. Et nevermind qu’il n’apparaît qu’en saison cinq et que ma conscience m’a dictée de commencer tout raisonnablement par la première. (Bon, en attendant il y a David Tennant, et y a pire pour faire patienter.)

    En ce qui concerne Grey’s, j’ai fait l’expérience inverse de celle décrite: aucun des acteurs ne m’a interpellée, mais j’ai trouvé beaucoup d’actrices très bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s