Book Review 237

Or donc JK Rowling a enfin sorti un nouveau roman, qui se trouve être son premier roman pour un public adulte. The Casual Vacancy (ou Une place à prendre en VF) n’était pas encore imprimé qu’il faisait déjà beaucoup couler d’encre (pardon). Les deals et contrats éditoriaux entourant le livre étaient fascinants à suivre. La couverture est par exemple la même dans tous les pays. D’un point de vue franco français la plus grosse conséquence de ces négociations fut la perte de l’auteur à Gallimard. Rowling ayant signé chez Hachette partout dans le monde, le livre est édité ici chez Grasset. Presque personne n’a pu lire le roman avant sa sortie officielle et les critiques ne pouvaient être publiées que le jour même, pas avant. Beaucoup de précautions pour pas grand-chose, puisque le livre fut disponible en version pirate dans les minutes qui ont suivies la mise en vente officielle.

J’ai commencé la lecture de The Casual Vacancy le jour même et, deux semaines plus tard, je réalise que je n’irai pas au bout des 670 pages.

Une place à prendre se déroule dans une petite ville anglaise. L’équivalent du maire, qui a toujours été maire, meurt sans prévenir d’une attaque. Très vite la nouvelle se répand comme une trainée de poudre. Bien sûr les amis, la famille, sont prévenus. Mais aussi les ados qui s’en fichent, les vieux qui grommellent et les ennemis qui voient là une très bonne occasion de prendre la place du calife. Assez vite les choses se mettent en place et la petite communauté va exploser dans une course à l’investiture où chacun va s’entrechoquer et se réveler.

Et très sincèrement, je m’en contrefous pas mal.

Sur le papier tout est là : de la ruralité, du sexe, de la politique, des petites gens, du racisme léger. Tout ce qu’il faut pour taper entre le populaire et l’intello, satisfaire tout le monde. Pourtant la mayo ne prend pas, sans que je sache l’expliquer. J’en ai discuté avec des amis ayant le même sentiment que moi, à savoir que c’est chiant. Eux accusent le sujet, ou l’abondance de description. Personne n’est vraiment d’accord sur les causes, tout en s’accordant sur le fait que c’est mou du genou. Alors on sent bien la volonté de Rowling de faire adulte vénère en utilisant le mot fuck toutes les deux pages et en parlant bite et couille. Cela ne suffit pas. Le style est de son côté très propre, lisible. Cela ne suffit pas non plus. Je n’arrive pas à me forcer à prendre le temps qu’il faudrait pour aller au bout du pavé.

Ceci dit, il paraît que ça s’emballe et devient bien sur la fin. Je ne le saurai juste jamais, ou peut-être à la sortie de l’adaptation cinéma.

Il est aussi possible que ce que l’on attendait de Rowling vienne tinter tout avis au point qu’il soit impossible d’être réellement objectif, de lire et comprendre le livre pour ce qu’il est. Je ne sais pas trop. J’avoue avoir été perdu, à lire sans souffrir du style mais sans m’emballer pour le récit. Je suis peut être simplement passé à côté.

Aucune idée.

5 réflexions sur “Book Review 237

  1. Coucou, brigade des corrections. Tu les auras peut-être déjà faites, mais tu as écrit "s’en" au lieu de "sent" et "tinter" au lieu de "teinter". Teinter qui n’a pas le même sens que "taint" en anglais qui ici aurait marché alors que teinter, bof.
    Je viens de me réveiller, je suis pas gentille au réveil.

    • … mais aussi "suivi" sans E ni S, dernière phrase du premier paragraphe. M’a fait mal aux yeux, celle-là.
      Et le "meurt sans prévenir d’une attaque" (troisième paragraphe, deuxième phrase).

      Sur le fond (histoire d’être plus constructif, quand même) :
      Cela pourrait-il provenir du fait que cette bonne vieille JK essaie de forcer sa nature, et du coup, ça sonne faux ?
      Genre Arielle Dombasle dans un ring de boxe ?

  2. C’est drôle, je croyais que tu n’aimais pas vraiment Harry Potter. Et tu sautes sur le roman de J.K. Rowling dès le jour de sa sortie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s