Just Because

Alors. On m’a proposé de participer à un voyage loin, plutôt en mode famille que tourisme et grosses soirées. Et j’ai accepté, sacrifiant mes maigres économies. Or il se trouve que, sur le chemin de l’hémisphère sud, je pouvais économiser un tiers du prix du billet en passant par New York au lieu de prendre un vol direct (oui, c’est absurde). Alignement des étoiles : l’homme le plus adorable du monde que je connais là bas était disposé à me loger.

Me voilà donc à tapoter sur mon portable depuis le fin fond du Queens. Sachant qu’à chaque fois que quelqu’un, de chez nous ou d’ici, me demande ce que je fais là, je n’ai rien de mieux à répondre que pour aucune raison, parce que je pouvais c’est tout.

La légère angoisse du type habitué à tout préparer méticuleusement. Pour la première fois je fais un voyage sur un coup de tête, parce que l’occasion s’est présentée. Je n’ai rien de spécial à faire ici, rien de particulier à voir ou visiter, pas de liste de shopping (autant par manque de moyens que d’inspiration). Je me pointe après la Comic Con et repars avant Halloween (et la sortie de Cloud Atlas au ciné). D’où une ambiance assez étrange. Je me fiche de trainer au lit le matin, j’ère sans but dans les rues et je skype/mail/ping/téléphone à tous les gens plus ou moins du coin que je pourrais avoir la chance de croiser.

La bonne nouvelle étant que j’en trouve, des gens.

Sinon je mange des burgers qu’on n’a pas, je bois des sodas qu’on n’a pas et j’essaie de vivre des trucs absurdes qu’on n’a pas. Seule curiosité, je me force à utiliser uniquement mon objectif 50mm pour les photos. En fait je passe de fausses vacances. Je continue à vivre mon quotidien, à répondre aux emails, envoyer des CVs, mais ailleurs. Si j’écris ce billet tard c’est parce qu’on a fait les courses, préparé à diner et bouclé la vaisselle. La vie normale. Je n’ai quasi prévenu personne, parce que tout est allé super vite, et parce que j’en ai assez voulu aux gens du net de me foutre leurs vacances sous le nez pour me taire à minima.

L’ambiance est différente de ma première fois, et j’essaie de comprendre comment et pourquoi, tout ce qui a changé depuis la dernière fois, en trois ans.

En attendant la prochaine étape du voyage, celle prévue.

2 réflexions sur “Just Because

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s