Too Many

D’habitude je ne fais pas l’acquisition d’un livre (papier ou numérique) avant d’avoir quasi bouclé celui que je suis déjà en train de lire. J’ai toujours trouvé les piles de bouquins achetés mais pas encore lu profondément déprimantes. Plusieurs de mes amis adorent l’idée d’avoir une étagère pleine de trucs achetés sur un coup de tête sans pour autant y avoir mis le nez. Ne pas avoir de liste d’attente réelle, voilà une de mes névroses de lecteur. A la place j’ai plusieurs wishlists dans lesquelles je vais mettre mes envies et auxquelles je me réfère quand je n’ai plus rien à lire. A chaque fois j’en choisi un dans la trentaine déjà présélectionnés. Comme ça je ne dépense pas de sous pour rien et je n’ai pas le pincement au cœur de voir des livres non lus trainer chez moi.

Une logique à laquelle je m’étais plutôt bien tenu jusqu’ici. Sauf que j’ai merdé il y a trois semaines : préparant mon long voyage, j’ai téléchargé (légalement et illégalement) une demi-douzaine de romans sur mon Kindle.

Piégé cinq heures dans un aéroport, je me suis dit que j’allais en commencer un. Fatalement je suis resté planté un moment sur la page d’accueil de mon eReader. Par lequel je commence ? J’ai du classique français, du classique anglais, du jeune adulte, de la science-fiction, du polar. En premier choix j’ai attaqué Au cœur des ténèbres de Joseph Conrad. Au bout d’un quart d’heure je renonçais à cause du niveau de la version originale, trop rude pour mon anglais. Retour à la case départ. Seconde tentative avec Coogan’s Trade, le polar dont l’adaptation ciné arrive bientôt (d’où l’envie de lire le texte de départ avant d’aller voir le film). Vingt minutes à lire des personnages parler de rien comme dans un Tarantino et je m’ennuyais. Je n’étais pas le bon état d’esprit. Alors je suis parti sur le truc dont on parlera la semaine prochaine. Et ça allait. Je n’ai pas décroché.

N’empêche.

Quelque part je sais que j’aurais pu me faire mes deux premiers choix. Si je n’avais eu que ça, j’aurais eu la patience de tenir un peu plus, d’aller au bout, quitte à prendre mon temps. A avoir rempli mon Kindle, je suis devenu comme ces pirates qui collectionnent plus qu’ils ne profitent. Les types aux disques durs qui débordent de films, de séries, de musique, et qui en ont assez pour se permettre de zapper. Un peu à la manière de ma voisine d’avion, qui a bouffé une demi-douzaine de débuts de films avant de se décider pour l’un deux. Le fond du problème étant que je ne sais pas si je retournerai sur ces deux textes, vu que j’y suis déjà passé sans aller plus loin. J’ai peur de me faire attraper par ma prochaine envie, et de ne jamais remettre le nez dans mes abandonnés. Ce qui est très con.

Lire un bouquin à la fois rejoint le fait de payer pour sa consommation culturelle, cela permet de donner une certaine valeur symbolique à l’objet. Parce que je l’ai payé, parce que je n’ai que celui-là, je vais me forcer un peu plus, faire l’effort. Ce qui contrebalance ma (notre ?) tendance naturelle à fureter, à aller vers le plus simple quand tout est disponible tout de suite.

C’est, en tout cas pour moi, une des limites du piratage, de livres ou de quoi que ce soit d’autre.

6 réflexions au sujet de « Too Many »

  1. Je suis incapable de ne lire qu’un seul bouquin à la fois (d’ailleurs je suis incapable de tricoter un seul truc à la fois, j’ai un vrai problème) mais je les termine dans 95% des cas, sauf quand c’est vraiment vraiment nul. Et encore. Par contre j’ai tendance à collectionner, la dropbox déborde, alors là je n’achète/télécharge rien jusqu’à au moins la fin de l’année. Enfin, j’essaie 😀

  2. Parfois, même en payant, cela arrive d’avoir des piles de jeux/livres/films qui s’entassent :/
    Et c’est pire avec en période de soldes XD

  3. J’entasse les livres surtout parce qu’on m’en offre pas mal et que je lis pas si vite que ça… Après mon vrai problème c’est surtout les jeux vidéos (j’ai 5 ou 6 jeux xBox pas touchés dont au moins 3 encore sous blister :-/)

  4. Je tourne à environ 4 livres/mois lus en même temps. Ils sont différents et je lis celui qui correspond à l’état d’esprit.du moment.
    Sinon niveau jeux, je fini celui que j’ouvre pour faire le suivant. Ainsi, Diablo 3 est resté quelques mois sous blister.

  5. Je ne peux pas lire plusieurs livre en même temps. J’ai une relation très exclusive avec les bouquins. Je n’en commence jamais un avant d’avoir fini l’autre. Quitte à ne rien lire pendant des mois si je n’arrive toujours pas à finir tel bouquin.

  6. Ping : Auteurs, faut-il proposer vos livres gratuitement ? | Le Souffle Numérique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s