Hajime

Vous avez vu la bande annonce du film Populaire ?
Si non, cliquez sur lecture ci-dessous et je vous reprends après.

Soyons francs, ça a l’air plutôt bien. Et c’est à priori le genre de film qui fera bien dans les émissions de promo TV. On aura les acteurs sexys venant vanter les mérites du truc pendant que les journalistes utiliseront des mots comme fraicheur, nouveauté, différent. Mais ça ne prend pas. La bande annonce ne saurait cacher l’horrible vérité : Populaire risque d’être bien parce que c’est un Shonen Manga.

De ce qu’on en voit sur deux minutes, tous les codes du manga pour jeune garçon : une héroïne un peu pataude se découvre un super pouvoir un peu débile (taper très vite à la machine) mais l’histoire se déroule dans un univers ou le dit pouvoir à une application super utile et de compétition (des tournois de secrétaires). Le tout étant censé être ridicule mais traité au premier degré par l’œuvre. Ne reste plus qu’à insérer des camps d’entrainements, des montages et venir coller des rivaux dans les pattes de l’héroïne. Ce schéma ultra classique est ce qui a permis de créer de sublimes absurdités éditoriales comme Yakitate Japan (un manga sur des duels de boulanger), Hikaru no Go (des tournois de Go) au milieu des shonens de sport plus classiques comme Prince of Tennis ou Eyeshield 21.

Au départ je pensais être le seul à voir en Populaire la meilleure adaptation française d’un manga qui n’existe pas. Mais lorsque je commençais à soulever ma théorie auprès d’amis, ils la complétaient d’eux-même. Parce que l’évidence.

A présent je dois aller voir le film (à priori ce soir, ma place étant aussi réservée que mon corps prêt), pour prouver ce que sous-entend la bande annonce. Déjà que le film semble recueillir des critiques dithyrambiques, s’il est bel et bien basé (par dessein ou non) sur des structures de shonen manga, ce serait merveilleux. Cela prouverait que l’on peut adapter cette structure magique qui fait le bonheur de l’édition japonaise jusque chez nous, avec assez de peinture pour maquiller le truc. Surtout, j’espère que les fins observateurs, qu’ils soient dans la critique ou dans la production auront repéré le truc. Parce qu’une fois la formule éprouvée et isolée, elle est reproductible.

Et qu’on est à ça d’un film super vénère sur une compétition de ramassage d’escargots. Je dis ça, c’est un exemple. Les possibilités sont infinies.

Imaginez.

6 réflexions au sujet de « Hajime »

  1. Ce truc est passé complètement inaperçu de mon côté, mais ça a l’air BIEN. Bon un peu « oh Mad Men c’est trop bien on va faire un film dans la même esthétique » mais par Ozon quoi. J’attends ton avis!

  2. Là tout de suite je pense à une compèt de montage de meubles.(IKEA si tu veux)

    Et merde, je vais l’avoir en tête toute la soirée.

    • Je viens d’y penser, et le potentiel cool est quand même excellent pour une compet’ d’IKEA ! QUI ne s’est pas déjà pris la tête sur un montage de chez eux ?

      Gros potentiel !

      Sinon, faut que j’aille le voir ce film, en plus une copine à moi fait la figurante dedans apparemment 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s