Due Date

J’ai trouvé un ou deux appels à texte et autres concours littéraires pour m’occuper cet automne. Le genre de petit exercice toujours très fun parce qu’il est assez balisé pour réduire de manière significative la recherche l’idée. Et puis 10 000 signes, en réalité, c’est rien. Ça peut se rédiger d’un seul coup, quand on a un moment de libre et une bouteille de Pepsi Max. Dans les jours qui suivent tu lis, relis et envoie aux gens (un mélange savant de bienveillants amis et « des autres »). Enfin, quand tout est fini, tu n’envoies pas. Enfin, personnellement, je n’envoie pas. J’attends la date limite de fin du concours, le dernier jour.

Parce qu’envoyer avant, c’est ouvrir la boite de pandore des névroses.

Je suis par exemple toujours scié quand je vois que sur des sites comme We Love Words, des dizaines de personne mettent en ligne leurs contributions plusieurs semaines avant la clôture du concours. Tout le monde peut aller voir à quel point elles sont médiocres (ou parfois brillantes). Le genre de trucs qui peut motiver d’autres candidats : « Ah ah ah j’ai lu les contribs des autres, fonce t’as toutes chances ». C’est un peu comme montrer sa main au poker avant la fin du tout. Ou alors comme ces individus qui font monter les enchères en avance sur eBay, montrant qui est intéressé plusieurs jours avant la vraie lutte. Paradoxalement, si j’envoie en avance, c’est que je ne pas sûr de moi.

Une fois le fichier word envoyé, on ne peut plus y toucher. C’est un bon moyen de trancher sur un texte moyen, ou sur lequel on est bouffi de doutes. On maille et comme ça c’est fait.

A l’inverse, quand j’attends le dernier moment pour envoyer, c’est que j’ai confiance en ce que j’ai fait. Je ne veux pas que d’autres mettent les yeux dessus, et je sais que je ne risque pas de tout avoir envie de réecrire d’ici la date prévue. Je le garde parce que je ne suis pas à l’abri de trouver une piste d’amélioration ou de trouver une faute d’orthographe à corriger. Le fichier traine sur mon bureau, me rappelle de ne pas oublier de l’envoyer. De cette façon, j’aurais aussi moins longtemps à attendre les résultats. Je fractionne mon attente, au point de me lamenter sur le fait que merde, on laisse beaucoup trop de temps aux gens si j’ai déjà bouclé ma participation trois semaines en avance. Je ronge mon frein.

En attendant j’évite de la montrer à d’autres personnes passée la phase de collecte d’avis et de corrections. Je préfère profiter d’être à peu près content et sûr de moi, ce qui est toujours plus simple quand on ne se confronte à rien ni personne. Après ce n’est que quelques jours, la petite douceur narcissique après l’effort.

Fin de semaine je me reconfronte. J’envoie.

En attendant je rien, et c’est trop bien.

4 réflexions au sujet de « Due Date »

  1. Je fais à peu près pareil pour pas mal de textes qu’on m’incite depuis des années à envoyer à des éditeurs. Je les écris, je les mets de côté et je ne les envoie jamais sous peine de me dire que j’aurais pu faire mieux. 😮
    Qu’en penser?

  2. Tout à fait d’accord sur le truc des enchères Ebay. C’est complètement stupide de monter les enchères avant la fin, ça dessert tout le monde (au lieu de se battre qu’à la fin et n’augmenter le prix qu’à ce moment là, les gens l’augmentent deux ou trois jours avant la fin de l’enchère ce qui fait que le prix est beaucoup plus important au final), sauf le vendeur, of course.

    Moi j’adopte la technique du « sniper » et si j’vois que les idiots s’emballent bien avant la fin de l’enchère, je cherche pas, je m’en vais quérir une autre cible. De la patience, bordel !

    Sinon, mon cœur de pipou scintille devant ces flocons. : )

    (En vrai j’lis tes articles sur Google Reader, du coup, je viens de les redécouvrir.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s