Webbed

Je m’inflige tous les jeux Spider-Man depuis des années. C’est plus qu’un tic, c’est une névrose. Bon an, mal an, je dois faire nouveau jeu de l’araignée. Le problème étant que l’immense majorité des jeux tiré du comic ou des films sont médiocres, pour rester poli.

Il arrive même que certains titres soient des purges absolues, le genre de trucs à vous dégoûter des comics et des jeux vidéo d’un seul coup. C’était par exemple le cas de Web Of Shadows en 2008. J’en étais resté tétanisé plusieurs semaines, prêt à quitter ma Xbox pour embrasser une nouvelle carrière dans le macramé (j’espère qu’il y a des succès).

Heureusement la plupart du temps les jeux Spider-Man abritent quelques bonnes idées sur lesquelles on peut se focaliser assez longtemps pour tenir jusqu’au bout. Par exemple le tout dernier Amazing Spider-Man, tiré de la honte sortie au cinéma cette année, est plutôt joli et répond bien (même s’il pique tout à Batman Arkham City). C’est le scénario qui est abominable et la ville de New-York désespérément vide. Ce qui ne m’empêche pas de bloquer sur le jeu comme le dernier des demeurés en prenant (un peu) de plaisir. J’ai mis en pause l’autrement meilleur Assassin’s Creed III pour finir Spider-Man d’abord. Parce que je suis monomaniaque, parce que c’est important. Et comme un crétin, je fais toutes les missions secondaires aussi inutiles que pénibles. Je suis à la merci de mon adoration pour le personnage.

Parfois, les choses se passent mieux comme il y a deux ans avec cool et presque bon Shattered Dimension. Premier jeu Spidey fait pour les fans du comic, on y jouait Spider-Man normal, Ultimate, 2099 et Noir (une version créée par un français d’ailleurs). Bonheur du script de Peter David, un des meilleurs scénariste du comic. Quand bien même on restait loin de ce qui est, à mon sens, le meilleur jeu du tisseur : Ultimate Spider-Man. Je vous conseille de pirater la version PC à l’occasion, qui devrait ne pas avoir trop vieillie. Avec son monde ouvert, son style cartoon tiré directement des dessins de Marc Bagley et sa storyline bossée par le scénariste Bendis, c’est à ce moment que l’on s’est le plus rapproché de la bande dessinée.

Les vrais gens vous diront, d’un commun accord avec eux-mêmes que le meilleur jeu Spider-Man est l’adaptation du second film de Raimi. C’est non seulement faux (pour le savoir, il faudrait avoir joué aux suivants) mais en plus complètement daté (refaites tourner le jeu de 2004 et personne n’osera insister dessus). Le vrai problème étant que tout le monde se fout des jeux Spider-Man. Les joueurs ont d’autres séries à faire, l’éditeur est content de faire un max de fric sur le dos des gosses et de leurs parents pendant que les fans/gamers se morfondent. A fortiori quand on voit ce que Warner fait de très malin avec Batman et DC en général (Injustice qui arrive l’année prochaine).

Tout ça pour au final se jeter sur le moindre bout d’info concernant le prochain opus des aventures de l’araignée sur consoles. Bouse infâme ou diamant brut, je me jetterai dessus. Peut-être pour ça qu’Activision ne fait aucun effort. Mais quelle alternative ais-je ? Boycotter ? Ah ah ah.

Bon, ça suffit, je retourne grommeler sur Amazing.

3 réflexions au sujet de « Webbed »

  1. Étonnamment, je garde un bon souvenir des Spider-Man 1 et 2 sortit sur Playstation. Serait-ce la naïveté de l’époque qui me poussait à y jouer frénétiquement ?
    Du coup j’avais envie d’y rejouer mais là plus trop. Tu as réveillé en moi la peur d’être déçu ou de réaliser le nombre d’heure perdue sur ces deux jeux.
    Cela dit, ce sont les deux seuls jeux de l’araignée auxquels j’ai joué.

  2. Pour le coup ce n’est pas Spiderman qui est maltraité par les jeux vidéos, ce sont tous les super héros, plus tous les personnages de films que l’industrie a voulu vidéoludé ! Mais la simple existence d’Arkham Asylum/City devrait peut-être te redonner espoir quant aux futures adaptations de l’homme araignée… Il faut espérer que quelqu’un se décide à faire un bon jeu Spiderman, plutôt qu’une simple adaptation d’un film.

    Pour le reste, plutôt que de boycotter, tu pourrais toujours pirater les jeux qui ne sont que des bouses commerciales.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s