Off The Wagon

one_piece_collection_in_manga_shop

En ce moment je joue (péniblement) à l’unique jeu One Piece de cette génération de consoles, le « Pirate Warriors » sur Playstation 3. Et un léger détail m’inquiète : le mode histoire du jeu s’arrête quelques tomes plus loin de là où j’ai décroché dans le manga. Si je finis le jeu, je me spoile. La parade serait de mettre la manette de côté pour reprendre les bouquins et rattraper mon retard. Mais j’ai l’impression qu’il n’y a rien de plus démotivant que d’avoir décroché d’un manga et de tenter de reprendre.
J’ai ce problème là pour à peu près la plupart des séries interminables, en l’occurrence Bleach, One Piece et Fairy Tail. Statistiquement il est assez compliqué de tenir bon sur plus de 10 ans, sans finir par lâcher prise à un moment ou à un autre.

Parfois c’est parce que l’on est enfin à jour dans la série. C’est, en ce qui me concerne, le cas de Bleach et Fairy Tail. A force de lecture j’en suis arrivé au point où je dois attendre les nouveaux chapitres au compte-goutte. Et parce que cela m’énerve de lire des micro-blocs de 18 pages à la fois, je préfère attendre d’en avoir un peu plus. Sauf que dans l’intervalle j’oublie, à la fois où j’en suis dans la série, mais de me remettre à jour. Il faut que je tâtonne de nouveau pour retrouver le dernier chapitre lu et que je me cogne une page wiki ou deux pour me souvenir de quoi tout ceci peut bien parler.
Dans le cas de One Piece c’est que j’ai perdu de vue la personne qui me passait les mangas au fur et à mesure de leur sortie. Le temps a passé et je me sentais un peu con, l’envie de reprendre. Je ne pouvais pas financièrement me permettre d’acheter 20 tomes de retard, alors je me rabattais sur les scans, dix minutes par ci, un quart d’heure par là. Sauf que face backlog accumulé, j’avais plutôt l’impression de faire mes devoirs que de réellement profiter de la série. J’ai décroché à nouveau.

Les seuls mangas que j’arrive encore à suivre sont ceux que j’achète en version papier au fur et à mesure. Je n’ai pas de retard à rattraper et chaque fournée est assez massive pour me remettre dans le bain et me durer quelques jours. C’est pour ça que, tous les deux mois, j’achète mon Bakuman, mon God Only Knows et mon Nozoki Ana quand bien même je n’ai aucun endroit où les ranger ni spécialement les moyens en ce moment. J’ai la trouille que ces séries que j’adore finissent sur la pile des mangas abandonnés, à rejoindre Air Gear, Blue Exorcist et autre Ascension.

Et alors que je tabasse une tonne de bonhommes de pixels sur Pirate Warriors, j’arrive encore à croire que je peux me mettre à jour de One Piece. Peut-être même avant la fin de la série (ah ah, la fin de One Piece, en 2025). Au moins Dragon Ball était bouclé en 42 tomes. En même temps, je les achetais tous les mois, au fur et à mesure.

Comme quoi, pas de secret.

6 réflexions au sujet de « Off The Wagon »

  1. Je te comprends, Les séries actuelles sont très longues. Je crois que One piece parmi tous les défaut que je lui trouve je ne me voyais pas commencer les 30000 tomes que j’ai de retard. Par contre Naruto ça passe [quoiqu’il y a eu du flottement pour ma part]

  2. Le début est assez vilain il est vrai :/. Ceci dit, ça s’améliore rapidement après 5 tomes ou 6 de tête.
    Tu découvriras une histoire d’une rare profondeur et surtout des évènements vraiment brutaux dans un manga de loin pas fait pour tout public.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s