U Got Mail

Facebook a mis à disposition de ses utilisateurs une application pour programmer des messages de bonne année, de façon à ce qu’ils soient envoyés le premier janvier, à minuit pile. Ce peut-être dans le but de limiter l’habituelle demi-heure de malaise en soirée où tout le monde va rédiger et envoyer ses petits textos. On gagne en praticité ce qu’on perd (encore) en spontanéité. A titre personnel j’ai préféré adopter cette année une autre stratégie : j’envoie des messages de plus ou moins bonne année depuis quelques jours.

1fMbAqxDOncABJKv7XIgI8tJOr2

Pour être plus précis, je fais un espèce de mélange entre bilan 2012 et remerciements vis-à-vis de certaines personnes. J’ai par exemple remercié très fort mes hôtes lors de mon récent voyage. Tout comme j’ai envoyé un mail sur toutes les adresses connues de cette ex avec qui je n’échange que quelques lignes à l’année. J’ai aussi remonté mon historique de textos, pour essayer de voir qui a compté ces derniers mois, à qui j’ai quelque chose d’un peu spécial à dire. L’avantage de cette période de l’année étant que, comme tout le monde est nostalgique, empli de regrets et/ou ivre, on peut beaucoup plus facilement se laisser aller à écrire ou lire des trucs sentimentaux. C’est le moment d’être un peu mièvre, un peu ridicule, ça passera sans problème.

Le reste de l’année on peut toujours twitter la nuit, ou avoue des choses sous le couvert de l’ironie. Pour les plus retros il reste, comme ici, le blog perso, où on pourra tenter d’extraire tous les trucs qui nous retournent dans le dedans, en espérant que quelqu’un, quelque part, se dira (nous dira) « ah ah c’est trop vrai ». A défaut d’autre chose, c’est déjà pas mal. Dans le pire des cas on pourra se risquer à la missive en mode cœur ouvert. Mais c’est plus compliqué à aborder.

Alors que là, l’entre-fêtes, où tout le monde est nostaligico-mélancolique, ascendant bouffi de regrets, c’est le meilleur moment de l’année. Pour nous parce que les mots s’écrivent tout seuls, pour les gens parce qu’ils sont à peu près réceptifs. Autant en profiter pour dire pardon, dire merci, dire à très vite. On peut se souhaiter une bonne année tout en faisant le bilan de la précédente, et en se souvenant qui en a fait partie.

Je pense passer une partie de mon après-midi à écrire et envoyer des emails, sans rien programmer. Parce que pourquoi attendre, et parce que rien n’empêche de commencer à discuter là tout de suite, et de souhaiter un bon 2013 dans quelques heures.

On se retrouve de l’autre côté.

8 réflexions au sujet de « U Got Mail »

  1. « en espérant que quelqu’un, quelque part, se dira (nous dira) « ah ah c’est trop vrai « .

    Ça va être très court :
    Ce n’est pas pour ça que j’ai commencé a suivre ton blog (j’en suis pas beaucoup, 3-4) c’était sûrement grâce (ou a cause) des billets sur les tourments du coeur, mais c’est précisément la raison pour laquelle je continue (et continuerais en 2013) a le suivre.

    Bonne Année 2013 ! Je sais pas comment 2012 s’est déroulé, mais je te souhaite que la prochaine soit bien meilleure sur tous les plans : job, amour, santé, ps vita 🙂 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s