Vs The World

La semaine dernière j’ai réalisé que les films Chasing Amy et Scott Pilgrim VS The World pourraient faire un super diptyque thématique, une bonne soirée ciné. En effet, tous deux parle de la difficulté d’accepter le passif sentimentalo-sexuel de sa nouvelle petite amie.

tumblr_mie6d7LcRd1rbpba6o1_500

Dans Chasing Amy le (trop) jeune Ben Afflecj tombe amoureux d’une lesbienne, parvient à la séduire mais pète peu à peu les plombs au fur et à mesure qu’il découvre les expériences de sa copine. Dans Scott Pilgrim le (pas trop) jeune Michael Cera doit affronter les sept petits amis de sa copine, une liste qui comprend une fille et un soupçon de triolisme. Le premier film traite donc le sujet du bagage relationnel par le prisme des gros mots et des engueulades, tandis que le second préfère partir dans l’absurde à tendance manga. Mais tous les deux viennent explorer la même question, celle qu’a hurlé la fille avec qui je regardais Chasing Amy : « Mais qu’est-ce que vous en avez à foutre de qui on a baisé et comment ? Vous êtes cons ou quoi les mecs ?! »

Ué ué.

Cette névrose profonde qui provoque un tas de comportements complètement cons. Comme par exemple le mec qui sort de « la première relation longue » qui décide de mettre assez de filles entre lui et son ex pour s’assurer de ne jamais être « rattrapé ». Ou alors la nouvelle petite amie au lourd passif qui ne dira jamais rien à son macho de mec, quand bien même tous ses amis, présents au mariage, savent tout. Ou bien encore le type qui décrète que parce que X a couché avec Y, jamais il ne couchera avec X, parce que fait pas déconner merde. Et je me doute que cette névrose n’est pas forcément qu’à sens unique, j’ai cependant beaucoup moins entendu mes amies filles s’en plaindre. Si je voulais me vautrer la tronche j’essaierais de supputer pourquoi. Mais non.

A la place je vais surtout remercier je ne sais pas qui ou quoi d’avoir réussi (plus ou moins) à dépasser ça. Enfin, dans la plupart des cas quoi. Je… Gni.

tumblr_lr9snfibLg1qzacjvo1_500

Surtout, je crois qu’à force de vivre dans Paris et dans l’internet parisien, j’ai vu passer assez d’histoires de fou, assez de groupes de potes consanguins et assez de défilé de relations, que je ne suis plus ou moins anesthésié par ce type de problématique. Tout dépendrait en bonne partie du milieu sentimentalo-sexuel dans lequel on nage. Si on partage une névrose, on ne vit pas forcément tous dans la même normalité.

Et puis, la prochaine fois que vient poindre le doute, que l’hésitation nous prend aux tripes, on ressortira nos vieilles copies de Chasing Amy et Scott Pilgrim, pour une soirée remise des pendules à l’heure.

7 réflexions au sujet de « Vs The World »

  1. En général c’est grâce à ce passif que ta copine parvient à être skillée -ou non- au pieu.
    C’est sûr qu’on à tous à un moment complexé vis-à-vis de l’expérience d’une copine (quoi? 20 ans de plus que toi?).

    Mais au final eux ne l’on plus et toi oui. Et ce sont eux qui ont participé à ce qu’elle est devenue aujourd’hui.

  2. Tiens, ça me fait penser à un pote qui a psychosé parce que sa nouvelle copine avait eu plus de mecs que lui de nanas et qu’en plus elle était plus jeune. J’ai failli grondé la demoiselle, il faut toujours mentir sur ce sujet, les hommes se sentent continuellement en compétition vis-a-vis de leurs camarades masculins et ça leur fait mal à leur virilité quand une femme les bat. C’est complètement stupide, mais comme toujours, dans une société parfaite il n’y aurait pas le soucis, mais comme elle n’existe pas, on n’est bien obligé de faire avec les pressions et l’éducation stupides que les hommes subissent.
    À titre d’exemple mon homme ne serait jamais sorti avec une fille ayant eu pleins d’histoires sexuelles car, de son point de vue, c’est que tu choisis mal tes partenaires, que tu n’es pas regardant. Pourtant pour lui, le sexe c’est rien, ça n’engage rien, il ne verrait pas le mal à aller voir ailleurs si je lui en donnais l’autorisation. Paradoxe, quand tu nous tient…

  3. Faut dire qu’au moins inconsciemment, on a un peu en tête qu’un mec « viril » a niqué des car entiers de touristes, du coup si ta copine en a eu plus que toi, ça peut gêner un peu.
    Y a aussi le côté hygiène/santé, une fille qui a couché avec 40 mecs t’hésites à deux fois avant d’y aller.

    Pour ma part, j’avoue que ça me pose un léger problème, et comme le dit le copain de Louise, c’est qu’a priori la fille qui en a vu passer un paquet n’a pas été bien difficile. Y a qu’à voir chez les mecs, la plupart de ceux qui niquent à tout va c’est pas parce qu’ils sont spécialement doués pour convaincre, mais plus parce qu’ils prennent chaque occasion qui passe même si cette dernière ne leur plaît pas vraiment.
    Bref, le pire c’est qu’avec l’âge ce « problème » ne va pas en s’améliorant 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s